');
Crédit:

World Wide Web : Internet, doit-on vraiment s’en méfier ?

Injures, appel à la haine, racisme, arnaque, jeux d’argent, radicalisme violent… Ce sont autant de maux qui prennent de l’ampleur dans nos sociétés ayant pour principal moteur internet. Face à ces problèmes, des enfants moins aguerris… Mais Internet, doit-on vraiment s’en méfier ?

Ce moyen de communication ressemble de plus en plus à une zone de non droit où les uns et les autres produisent et/ou s’exposent aux contenus haineux face à une cible toujours de plus en plus jeune.

Crédit Photo : Iwaria

Il est bien vrai que sur la toile, des possibilités se créent au travers des sites internet tels que les annonces, les recrutements, la documentation… Les réseaux de messagerie permettent aux utilisateurs de communiquer entre ami(e)s, famille, collègue de travail via des plateformes dédiées.

Encore faut-il que les gens soient initiés à la bonne utilisation de ces outils numériques. Très souvent, on se retrouve avec des gamins de treize ans et des fois bien moins, produisant du contenu sur les réseaux sociaux sans aucun contrôle parental. Ce qui produit des conséquences irréversibles. 

Les adolescents, qui a bien des égards recherchent un soutien social, un endroit pour s’exprimer, oser des nouvelles choses dans cet univers virtuel qui semble être totalement anonyme et sous contrôle grâce à quelques petits clics, fournissent des informations préjudiciables sur eux et leur entourage sans s’en rendre compte.

Crédit Photo : Medsile/Iwaria

Au travers du Big Data, ce sont des trillions de données amassées chaque jour ci et là de manière complètement passive. Elles représentent un enjeu marketing et commercial privilégié. Et dans les mains de mauvaises personnes, ces données peuvent entrainer des catastrophes dignes d’une explosion atomique.

Au début des années 2000, lorsque les téléphones portables faisaient leur apparition au Tchad, personne ne s’attendait à ce que les choses aillent aussi vite, que les téléphones changent de formes, d’apparence et deviennent autant performants. Tel un déluge qui surprendrait dans un sommeil profond, ni les parents, ni les adolescents n’étaient préparés à gérer leur e-réputation en anticipant les conséquences d’une mauvaise utilisation de l’outil informatique.

Crédit Photo : Pixabay

L’isolement social, les fausses informations, les trolls… nourrissent la méfiance du grand public vis-à-vis de l’utilisation d’internet. Toutefois, internet reste un excellent outil de communication et de recherche d’informations, un moyen d’accès au service innovant…

Il a autant de beaux jours que de mauvais devant lui tant que les gens « prétendent » le maitriser, qu’ils se comportent comme si en parler était un sujet tabou…

World Wide Web

Réveillé dans la petitesse d’un monde infiniment grand

Où on m’a confessé l’impolitesse de son élan

Il changera le monde par une succession de code

Nous sortira de l’âge de pierre pour nous mettre à la mode

Il refera notre éducation

Changera nos anciennes formations

Plus besoin d’ardoise

Un téléphone s’en charge

Il s’occupera de notre santé depuis notre canapé

C’est à croire que le paradis serait un univers connecté

Villes intelligentes, cuisines branchées

Conduites pertinentes, informations libérées

Oui par une succession de codes, l’homme a refait le monde ! Mais à quel prix ?

Les prédateurs sexuels sur le net se multiplient

Les réseaux sociaux prolifèrent

Et la protection de nos enfants nous indiffère

Notre intimité exposée en deux trois clics

Enfouis dans un charabia de code informatique

Crédit Photo : Pixabay

World Wide Web

J’aurais aimé que notre devise soit

L’humain d’abord et non la machine avant

Sommes-nous nés pour vivre ou essayer de survivre

Sommes-nous nés pour dépendre de la technologie ?

J’aimerais souvent te parler sans l’intermédiaire d’une machine 

Simplement parce que c’est humain 

A mon plus grand regret, je ne serai rien sans toi

Alors donnes-moi des ailes pour voler avant ton dernier au revoir 

A mon plus grand regret tout fonctionne à l’envers

Les chantages ont corrompu les valeurs sociétales du sahel

Entre nous j’aimerais aussi souvent me commande un voyage 

A dos de dromadaire faire des petites escales et manger quelques dattes

Et surtout, en toute humanité partager un thermos de thé vert

Crédit Photo : Magassa Muss/Iwaria

World Wide Web

La plus grande force de ce monde

Est paradoxalement sa plus grande faiblesse aussi

Alors normal que je rêve d’un internet sûr et libre

Tout en sachant que d’où je viens,

L’homme est super riche, riche de sa culture et de ses valeurs

Partagez

Auteur·e

lafenetreetoilee

Commentaires

Adélaïde FOUEJEU FOUEBOU
Répondre

Internet est une plateforme riche. On s'y informé, on y informe, on on s'y éduque.
Internet n'est pas la chasse gardée d'une couche de la population. On y retourne tout le monde: jeunes, moins jeunes.
Seulement, certains sont encore trop jeunes: 13 ans, 12 ans par exemple. Ont-ils le droit de naviguer eux aussi, la réponse c'est certainement "oui". Simplement parce que de nos jours, nous vivons dans un monde où il serait difficile de se passer de la toile. Tenez par exemple, les enfants ont parfois besoin d'être connectés pour faire leurs devoirs, communiquer avec leur parents en déplacement, ou jouer avec leurs amis par exemple.
Le problème se poserait certainement au niveau de la canalisation de leurs activités sur Internet. On pourrait limiter leur temps sur Internet, et les assister ou les contrôler pendant qu'ils sont connectés.
On pourrait les orienter vers certains sites plutôt que dans d'autres, leurs proposer des logiciels et des programmes plus adaptés à leurs âges.
Et, n'oublions pas aussi que la lecture, la télévision, la découverte de la nature pourraient bien leurs être bénéfiques, et réduire leur temps passé sur internet.

lafenetreetoilee
Répondre

En effet, il est très important de trouver le juste milieu pour éviter aux enfants (surtout) de sombrer dans les tréfonds les plus lugubres de la toile.