');

"Tu es trop vieille, il faut te marier"

Chez-moi, on dirait que le sort du monde, le changement climatique et les grandes théories à la Marie Curie n’intéressent pas beaucoup de femmes. La question existentielle se résume à : vais-je trouver un homme pour m’épouser avant mes trente ans ?

Vous pensez que la société a évolué depuis l’époque des dinosaures ? Si ? Non ? Bon, j’admets que je ne connais pas grand-chose de cette époque mais la nôtre, je peux prétendre la connaitre. Enfin, un peu quand-même, malgré les rebondissements abracadabrantesques qui l’animent et surtout, ses choix de cœur ou devrais-je dire, ses choix d’en dessous la ceinture. Enfin bref, vous savez de quoi je parle…

A lire : Trois millions de Francs CFA pour la dot… Votre fille est-elle une Corolla ?

Qu’est-ce qu’il se passe ?

J’avoue avoir du mal à me faire à l’idée qu’une fille soit envoyée en mariage à moins de dix-huit ans, alors imaginez que ce soit à moins de dix ans. A ce moment-là, je me demande bien ce qu’il se passe dans la tête de notre société. Oui, la société, parce que définitivement, c’est elle qui est coupable. Elle a failli à son devoir de protéger les enfants, surtout la petite fille, au nom des cultures et coutumes, à bien des égards barbares. 

Vous les connaissez, les conséquences du mariage précoce sur une petite fille mais je ne vais pas m’empêcher de vous les rappeler : 

Premièrement, c’est un enfant. Vous savez, ce petit être innocent, plein de vie, rempli de rêves, débordant de joie… Qui mérite de grandir, de s’épanouir et de gagner en maturité. C’est très important !

Deuxièmement, une fillette de douze ans, généralement, ne sait pas s’occuper d’elle-même, alors comment voudriez-vous qu’elle s’occupe d’un homme ?

Troisièmement, vous connaissez les complications liées à l’accouchement chez une fille dont le corps n’est pas mature ? Vous avez déjà entendu parler de la fistule obstétricale ? Et la mort, ça au moins, vous connaissez ?

Quatrièmement, cinquièmement, sixièmement… Bref, soyez protecteurs ! Arrêtez de meurtrir les enfants.

Crédit Photo : Gopal Amah/Iwaria

L’âge idéal

J’aime l’idée qu’une femme soit mature, physiquement et émotionnellement, pour prendre elle-même la décision de se marier ou pas, de fonder une famille ou non. J’aime croire qu’à partir de la vingtaine, c’est pas mal, car par rapport à notre société, la fille aura grandi, elle aura fréquenté, elle aura gagné en maturité aussi pour dire un « oui » libre, sincère et surtout porté par l’amour ! J’avoue que l’âge peut paraître subjectif du simple fait que tout le monde n’arrive pas au top de sa maturité au même âge, mais je reste sur ma position, on ne demande pas un enfant en mariage !

Crédit Photo : Achraf/Iwaria

La jeune femme de 30 ans et ma socié

Dans la société actuelle, quand une fille franchie la trentaine sans se marier, on lui colle des étiquettes et on nourrit des préjugés à son sujet : 

  • C’est une vieille (on s’en fou de savoir comment la science définie la vieillesse) ;
  • C’est une prostituée (la trentaine révolue, qu’est-ce qu’il peut bien en rester ?) ; 
  • Elle sera insoumise au foyer (il faut préserver l’égo des hommes mesdames, aplatissez-vous devant eux…) ; 
  • Elle ne fera pas beaucoup d’enfants (la testostérone se prouve en faisant des bébés par douzaine)… 

Voilà où nous en sommes, à fixer des normes à ce qu’une femme doit être, à choisir pour elle, à lui définir un profil afin de célébrer la gente masculine dans ses fantasmes les plus irrationnels, des fois. 

On dit à la jeune fille d’avoir des rêves, on lui dit de fréquenter, on l’encourage à créer sa petite affaire et à la fin, on est surpris de ce que cela prenne du temps. A partir de trente ans, une femme peut très bien avoir une vie de couple.

Crédit Photo : Anne David/Iwaria

Des frustrations…

En fin de courses, on se retrouve avec des filles pour qui l’ultime objectif est de trouver un mari vaille que vaille, quitte à bafouer le principe le plus élémentaire d’un couple : une union véritablement portée sur l’amour, vers un cœur qui bat au rythme de beaux sentiments ! Les pressions familiales en ont fait des filles malheureuses, et la course à la maternité a fini par détruire la vie de beaucoup de ces jeunes femmes, pourtant au paroxysme de leur féminité !

Crédit Photo : Josebe/Iwaria

Battez-vous les ovaires !

Mesdames, vivez et quand viendra votre prince charmant sur un grand étalon au pelage marron clairsemé de blanc, votre âge n’aura aucun pouvoir, aucune limite à l’amour, aucune barrière aux rêves, aucun frein à une vie de famille heureuse ! Vivez !

Alors, quel âge avez-vous ?

Crédit Photo : Medsile/Iwaria
Partagez

Auteur·e

lafenetreetoilee

Commentaires