Kouran jabo : un peu de lumière dans nos nuits ténébreuses !

Un jour peut-être, je consacrerai un temps pour parler de la situation de l’électricité au Tchad… Mais pour vous la faire courte, la malédiction remonte à soixante ans, lorsqu’en plein discours faisant du Tchad un pays indépendant, il y a eu soudain un gros délestage obligeant le Président d’alors François Tombalbaye à finir son discours avec l’éclairage d’une lampe torche.

Depuis, l’histoire, tel un mythe se raconte tard dans la nuit loin des oreilles innocentes des enfants. Et on a comme l’impression que le Tchad continue d’utiliser ce même vieux groupe qui a tourné en ridicule le tout premier président tchadien face à ses notables invités venus célébrer ce moment historique.

Aujourd’hui, en soixante ans d’indépendance du Tchad, la société en charge de l’électricité SNE est INCAPABLE de couvrir les besoins énergétiques de la seule ville de N’Djamena pendant ne serait-ce que vingt-quatre heures… Mais je ne commettrai pas la bêtise de mettre tous les n’djaménois dans le même panier ! Il y a moi qui me plains chaque jour des délestages et tous les autres hommes puissants, nos milliers de généraux, les ministres et surtout ‘’les enfants de’’ chez qui ce vocable n’existe même pas.

Ne me demandez surtout pas pourquoi en soixante ans, la seule capitale tchadienne n’est pas électrifiée car en ce moment même, mon ordinateur est entrain de s’éteindre faute d’électricité.

PS : nous avons passé ces soixante dernières années à faire la guerre ! Ah, comme c’était distrayant !

Heureusement, dans ce pays, il existe des rebelles qui se sont érigés contre le sous-développement dans de multiples domaines entrepreneurials rependant ainsi un peu d’espoir sur nos rêves miséreux.

Dans le secteur de l’électricité, notre star se nomme Youssouf Ali Mbodou qui via son entreprise Kouran jabo a décidé d’améliorer la condition de vie des personnes à modestes revenus qui n’ont pas accès à l’électricité en Afrique centrale.

Une installation de Kouran jabo dans une tente

En moins de cinq ans d’existence, Kouran jabo a fait des merveilles au Tchad en électrifiant plusieurs centaines de ménages dans une dizaine de villes tchadiennes avec des kits solaires autonomes capables de produire de l’électricité à la demande, le tout avec un système de paiement échelonné « Pay As You Go ».

‘’Keep the world bright and green’’ Gardons le monde clair et vert est une devise qui revient très souvent chez Kouran jabo, comme pour rappeler les désastreuses conséquences du changement climatique sur la planète bleue si l’on continue de carburer aux produits polluants.

En collaboration avec d’autres partenaires tout aussi engagés les uns que les autres dans cette noble cause, électrifier les ménages les plus modestes se démocratise peu à peu par le fascinant travail qu’abat l’équipe de la jeune startup. L’objectif sur le long terme serait d’électrifier l’ensemble de la bande sahélienne qui est à ce jour, l’une des zones au monde où on enregistre les plus grosses températures.

Grâce aux kits de Kouran jabo mis sur le marché, des enfants tchadiens issus de familles modestes peuvent désormais réviser la nuit tombée, la grand-mère que le système a oublié peut aisément éclairer sa paillotte, des familles entières peuvent apprécier leurs maisons éclairées par autre chose que la lune.

Retrouvez la startup sur les réseaux sociaux:

Facebook

Twitter

Instagram

Partagez

Auteur·e

lafenetreetoilee

Commentaires

Dr K.
Répondre

Bravo a eux! Des solutions abordables et accessibles aux plus démunies sont- ce qui pourrait réaliser nos "rêves miséreux". Electricité pour tous!

lafenetreetoilee
Répondre

Vous avez raison !
Ils font un travail vraiment remarquable !