Poème. Diabète, plus une question de mental que d'équilibre

Plusieurs millions de personnes souffrent du diabète dans le monde. Cette maladie chronique se caractérise par une augmentation anormale du taux de sucre dans le sang. Vue comme cela, on jette souvent la pierre aux patients, en les accusant d’avoir le bec sucré. Mais au-delà de ces préjugés, une vie de diabétique n’est jamais une vie de tout repos …

Des années plus tard, je les déteste autant 
Les réveils en sueur, les pics glycémiques injustifiés 
L’épuisement certain face à une vue brouillée 
Moi, hier battant, aujourd’hui éternel patient 

Des années plus tard je n’assume pas 
Les regards inquiétants, ceux compatissants 
Les fatigues extrêmes face au manque d’énergie pesant 
La vie qui chaque jour semble refermer sur moi son appât 

À quel moment est-on arrivé là, finalement ? 
À craindre le sommeil au risque d’un coma glycémique 
À penser que cette nuit pourrait être la dernière ? 
Que les beaux rêves ne garantiront pas notre réveil                                                                                                   

Vu d’ici, les espoirs en médecine ressemblent à un conte de fée
Quand pour conserver mon insuline je n’ai pas accès à l’électricité 
Vu d’ici, perpétuellement, on ressemble aux morts vivants 
Avec un système de santé de plus en plus décevant 

Heureusement quand on est au plus mal comme souvent, 
De belles âmes nous tendent encore la main 
Celles qui partagent nos souffrances tout comme nos sourires
Celles qui nous font de la place dans leurs prières 

Des années plus tard j’ai repeint ma vie de nouvelles couleurs
Couleur bleue, couleur de RESILIENCE
Couleur rouge de glycémie capricieuse
Et Couleur d’espoir pour aimer ce que j’ai face au manque de ce que je n’ai pas… 

Say Baa

Partagez

Auteur·e

lafenetreetoilee

Commentaires